Archives annuelles :

2019

IngeniArts et sa batterie révolutionnaire UGOWORK® pour chariots élévateurs attirent l’attention de grands investisseurs québécois

IngeniArts et sa batterie révolutionnaire UGOWORK® pour chariots élévateurs attirent l’attention de grands investisseurs québécois 440 248 Fernandez RP

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Électrification des transports
IngeniArts et sa batterie révolutionnaire UGOWORK® pour chariots élévateurs attirent l’attention de grands investisseurs québécois

Québec, le 8 avril 2019 – La PME technologique québécoise IngeniArts profitera de l’expertise des hommes d’affaires Louis Têtu et Pierre Marcouiller qui, avec Investissement Québec, ont choisi d’investir dans le développement de l’entreprise et de sa batterie UGOWORK® destinée au marché mondial des chariots élévateurs.

L’apport des trois investisseurs permet de boucler avec succès une nouvelle ronde de financement pour l’entreprise en forte croissance qui collabore avec de grands noms dont Toyota, Crown, Groupe Robert, Bridgestone, Diageo, Sleeman, Courchesne Larose, et plusieurs autres.

« Des organisations et des gens d’affaires aussi reconnus qui se joignent à nous, c’est un gage de confiance additionnel envers l’excellence et le caractère unique de notre entreprise et de notre technologie. Avec de multiples projets au Québec, au Canada et aux États-Unis, l’opportunité de marché est immense et l’expertise de nos nouveaux partenaires sera d’une grande aide dans la gestion efficace de notre croissance », a souligné Philippe Beauchamp, cofondateur et président d’IngeniArts Technologies.

« IngeniArts, c’est une équipe incroyable qui s’attaque à un marché pointu et encore pratiquement inexploré par les entreprises technologiques. C’est un plaisir de pouvoir contribuer à son succès », a indiqué Pierre Marcouiller.

« En cinq ans, IngeniArts a su développer une technologie radicalement innovante, doublée d’un modèle économique beaucoup plus efficace pour les clients, qui bouscule l’ordre établi pour les opérateurs de flottes de chariots élévateurs. C’est un honneur de pouvoir contribuer à propulser la croissance d’entrepreneurs québécois exceptionnels », a quant à lui noté Louis Têtu.

« Nous sommes fiers de soutenir un manufacturier innovant d’ici qui évolue dans le secteur des technologies vertes, qui a su développer un produit et un modèle d’affaires incomparables. Aux côtés d’investisseurs privés de renom, Investissement Québec est heureux de contribuer à la croissance d’un joueur québécois ayant le potentiel de dominer le secteur des batteries au lithium-ion pour chariots élévateurs sur la scène nord-américaine », a soutenu Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.

PAYER SA BATTERIE COMME ON PAYE SON TÉLÉPHONE PORTABLE
IngeniArts est la première entreprise à offrir le concept « d’énergie en tant que service » (Energy as a Service – EaaS). Les batteries UGOWORK® ont la capacité de communiquer des données d’utilisation et de performance en temps réel à l’entreprise qui ne facture ensuite à ses clients que l’énergie consommée par leurs chariots élévateurs; un modèle d’affaires similaire à celui d’une entreprise de télécommunication qui facture l’utilisation d’un téléphone portable.

« Dès qu’un client opère 2000 heures et plus par année, la formule EaaS génère d’importantes économies, en plus de lui donner une tranquillité d’esprit incomparable », indique Philippe Beauchamp.

La batterie UGOWORK® est propre, sécuritaire et facile d’utilisation. Avec son chargeur intégré, on peut la brancher dans n’importe quelle prise électrique. En plus de s’intégrer parfaitement à tous les modèles, son système de gestion thermique lui permet de travailler dans les pires conditions. Il s’agit de la plus grande innovation à ce jour dans le domaine des batteries lithium-ion pour chariots élévateurs.

À PROPOS DE INGENIARTS TECHNOLOGIES
Fondée en 2015, IngeniArts est une entreprise de haute technologie constituée d’une équipe multidisciplinaire déterminée à concevoir des solutions innovantes pour le stockage et la fourniture d’énergie dans le domaine des véhicules électriques. Le premier produit issu de cette entreprise est la batterie UGOWORK®, destinée au marché des chariots élévateurs de haute puissance qui utilisent aujourd’hui des batteries à l’acide-plomb peu efficaces et plus polluantes.

À PROPOS D’INVESTISSEMENT QUÉBEC
Investissement Québec a pour mission de favoriser la croissance de l’investissement au Québec, contribuant ainsi au développement économique et à la création d’emplois, et ce, dans toutes les régions. La Société met au service des entreprises une gamme complète de solutions financières notamment des prêts, des garanties de prêt et de l’investissement en capital-actions afin de les soutenir à tous les stades de leur développement. De plus, elle est responsable de l’administration de mesures fiscales et de la prospection d’investissement à l’étranger.

-30-

IngeniArts Technologies (UGOWORK®) | ugowork.ca

CONTACTS MÉDIAS :
Philippe Béliveau | philippe@fernandezcom.ca
T 418.704.1559, poste 225 | C 418.559.0580

Roxanne Fortier | roxanne@fernandezcom.ca
T 418.704.1559, poste 222 | C 418.805.2351

Catherine Pogonat et Fabrique 1840 (Simons) font équipe au profit du Chainon

Catherine Pogonat et Fabrique 1840 (Simons) font équipe au profit du Chainon 306 172 Fernandez RP

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Collaboration exclusive au profit du Chaînon
Catherine Pogonat présente… le Pogonat!

Québec, le 4 mars 2019 – L’animatrice Catherine Pogonat et la designer Camille Côté lèvent le voile sur le Pogonat, un chapeau exclusif qui sera vendu en édition limitée dès le 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, au profit du Chaînon. Le couvre-chef minimaliste, avant-gardiste et coloré est le fruit d’une collaboration électrisante initiée par Fabrique 1840, une nouvelle communauté de vente au détail signée Simons, qui met en vedette le travail créatif des artisans canadiens à travers des initiatives inédites.

« Le chapeau transforme sans dénaturer et c’est ce que j’adore de cet accessoire. C’est pourquoi j’ai choisi de travailler avec Camille qui m’a abasourdie par son style et son audace. Ensemble, on a eu l’idée d’une création épurée. Exit le flafla. On y a intégré un joli punch de couleur pour un effet saisissant et tendance », assure Catherine Pogonat, mordue de produits artisanaux, qui s’est prêtée au jeu de la direction artistique à l’invitation de Fabrique 1840.

« Je me suis inspirée de la vision de Catherine pour créer un item différent qui mise sur la simplicité et qui sort du lot. Le résultat est un mélange bien dosé de nos deux perspectives », indique la designer Camille Côté, dont les créations font tourner tous les regards depuis 2014. C’est d’ailleurs à elle que l’on doit le fameux « chapeau découpé » qui habille parfaitement toutes les têtes grâce à sa bande élastique intégrée.

AU PROFIT DU CHAÎNON
Tous les profits de la vente du Pogonat seront remis au Chaînon, un organisme à but non lucratif qui héberge des femmes en difficulté. « C’est un organisme hyper important pour moi. J’ai déjà été marraine du Chaînon. Ce fut une expérience intense et passionnée. C’était donc naturel pour moi de m’associer à ces femmes incroyables », souligne l’animatrice.

Cette toute première collaboration n’est que le début pour Fabrique 1840. L’équipe s’affaire à concocter de nouveaux duos qui mettront en valeur la créativité des artisans canadiens de façon originale.

Pour se procurer le Pogonat, c’est par ici (disponible dès le 8 mars pour un temps limité au coût de 295 $).

À PROPOS DE FABRIQUE 1840
Lancée par Simons en octobre dernier, Fabrique 1840 est une nouvelle communauté de vente au détail qui place sous les feux de la rampe les produits de talentueux artisans canadiens, allant des objets décoratifs et d’art contemporain aux accessoires de mode et à la papeterie. Fabrique 1840 marque aussi les premiers pas de Simons à titre de prestataire de services logistiques. Dès 2020, l’entreprise mettra son expérience dans la logistique de distribution, de l’exécution de commandes et du marketing numérique à la disposition d’autres entreprises qui cherchent un partenaire fiable.

– 30 –

Note aux médias : Catherine, Camille et Marcèle Lamarche (directrice générale du Chaînon), seront au restaurant Robin des Bois (4653 boul. St-Laurent à Montréal) ce jeudi 7 mars, de midi à 13 h, pour prendre part à un dîner spécial organisé à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

SOURCES :
La Maison Simons | simons.ca | Instagram | Facebook
Fabrique 1840 | fabrique1840.com | Instagram | Facebook

CONTACTS MÉDIAS :
Roxanne Fortier | roxanne@fernandezcom.ca
T 418.704.1559, poste 222 | C 418.805.2351

Philippe Béliveau | philippe@fernandezcom.ca
T 418.704.1559, poste 225 | C 418.559.0580

Activité gourmande gratuite de la relâche scolaire chez Première Moisson Lebourgneuf

Activité gourmande gratuite de la relâche scolaire chez Première Moisson Lebourgneuf 460 260 Fernandez RP
MÉMO
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Activité gourmande gratuite pour la relâche scolaire
ATELIER DE DÉCORATION DE BISCUITS, CLOWN ET MAQUILLEUSES À LA BOULANGERIE!

Québec, le 15 février 2018 – Après avoir connu un succès foudroyant en 2017 avec son atelier de décoration de biscuits, l’équipe de la boulangerie artisanale Première Moisson de Lebourgneuf souhaite réitérer l’expérience encore cette année à l’occasion de la relâche scolaire. Le mercredi 7 mars prochain, de 13 h à 16 h, les parents et leur(s) enfant(s) sont invités à venir personnaliser de savoureux biscuits à l’aide de glaçages colorés, de bonbons sucrés et de perles chocolatées croquantes. Pour agrémenter cet après-midi où plaisir et sucreries seront de la partie, la clown Tiroline, ainsi que deux artistes maquilleuses, seront également de la fête pour divertir les tout-petits.

« Devant l’engouement des petits et des grands lors de la première édition, il ne faisait aucun doute que nous devions renouveler l’activité cette année. Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons accueillir plus d’une centaine d’enfants dans notre environnement de travail afin de leur transmettre notre passion pour la boulangerie et la pâtisserie! D’ailleurs, les gens intéressés à visiter la boulangerie pourront le faire lors des visites guidées. L’activité se déroulera encore cette année sous la supervision de notre équipe passionnée, dans une section de la boulangerie spécialement réservée à cet effet », a précisé Gérald Loersch, boulanger et partenaire Première Moisson Lebourgneuf.

L’ART DU VRAI
Depuis près de deux ans déjà, la boulangerie artisanale de la région de Québec propose à sa fidèle clientèle des produits de qualité concoctés avec amour chaque jour : pains artisanaux dont les farines de blé proviennent du Québec, viennoiseries 100 % beurre, pâtisseries fines, mets prêts-à-manger cuisinés sur place, charcuteries haut de gamme ainsi qu’une sélection de spécialités gourmandes.

À PROPOS DE PREMIÈRE MOISSON
Fondée en 1992, Première Moisson fabrique et vend des produits de boulangerie, de pâtisserie et de charcuterie élaborés selon une approche artisanale avec des ingrédients sains. Pour se démarquer, l’entreprise mise dès le début sur la fraîcheur, la qualité et l’authenticité, des valeurs qui sont toujours au cœur de sa stratégie de développement. Première Moisson, qui emploie plus de 1 200 personnes, compte 25 boulangeries au Québec et un magasin à Ottawa. Plusieurs de ses produits sont vendus en épicerie au Québec et en Ontario. En 2014, l’acquisition par Metro d’une participation majoritaire dans l’entreprise permet à Première Moisson de rayonner encore davantage grâce à la force du réseau de distribution de ce leader québécois de l’alimentation.

– 30 –

SOURCES :
Première Moisson | www.premieremoisson.com | Facebook Instagram |

POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Roxanne Fortier | roxanne@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 222 | C 418 805-2351

Anne-Marie-A. Savoie | annemarie@fernandezcom.ca |

 

 

 

 

4e Semaine numériQC – L’évènement annuel des passionnés et curieux du numérique

4e Semaine numériQC – L’évènement annuel des passionnés et curieux du numérique 460 260 Fernandez RP
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

4E SEMAINE NUMÉRIQC
L’ÉVÉNEMENT ANNUEL DES PASSIONNÉS ET CURIEUX DU NUMÉRIQUE !

Québec, le 14 février 2019 — Du 4 au 14 avril prochain, des milliers de professionnels, d’entrepreneurs et d’étudiants d’ici et d’ailleurs convergeront vers la 4e édition de la Semaine numériQC (SNQC), l’incontournable rendez-vous francophone du numérique à travers le monde. Au programme, plus de 200 activités et conférences enrichissantes seront mises à l’honneur dans une formule bonifiée et principalement regroupée au Terminal du Port de Québec, un objectif convoité depuis un moment par la SNQC.

« Pour demeurer vivante, créative et compétitive sur le marché local et international, la communauté numérique a besoin de se retrouver et d’échanger. Il faut provoquer les rencontres, permettre aux professionnels comme à la relève de développer différents réseaux de contacts et de briser les silos. Depuis quatre ans, la Semaine numériQC est le théâtre de cette synergie dont les bénéfices ont des retombées pour l’ensemble de l’économie québécoise », a déclaré Carl-Frédéric De Celles, président du conseil d’administration de Québec numérique, l’organisme qui chapeaute la SNQC et président d’iXmédia.

Événement prisé des communautés professionnelles et du grand public francophone mordus du numérique, la SNQC enregistre des retombées économiques qui s’élèvent chaque année à plus d’un million de dollars dans la Capitale-Nationale.

UNE PROGRAMMATION BRANCHÉE SUR L’ACTUALITÉ
Plus grand événement numérique francophone en Amérique du Nord, le Web à Québec (WAQ) sera de retour pour une 9e édition, du 9 au 11 avril, où des sommités internationales du numérique viendront partager leurs savoirs aux participants.

Le 8 avril, trois événements à succès seront de retour, regroupés sous un même toit : Rendez-vous iA Québec, qui s’intéressera à l’intelligence artificielle, un domaine en pleine explosion à l’échelle internationale, et en pleine effervescence au Québec, Insurtech QC, un événement incontournable pour les professionnels du domaine de l’assurance, ainsi que la journée de la Réalité augmentée Québec, dédiée à la réalité virtuelle et augmentée. S’ajoute à cette journée la première édition de SéQCure, le nouveau rassemblement en cybersécurité et sécurité de l’information.

Autre nouveauté à la programmation, l’événement Territoires connectés, présenté le 12 avril, fera découvrir comment la technologie se met au service des municipalités et des organismes municipaux pour améliorer le service aux citoyens à travers la santé durable, le tourisme innovant et les communautés intelligentes. La même journée, la Journée eCommerce et le Forum des innovations culturelles reviendront avec une programmation bonifiée, après avoir connu un franc succès l’an dernier.

Des fondues au chocolat prêtes en 1 minute font leur entrée à Québec!

Des fondues au chocolat prêtes en 1 minute font leur entrée à Québec! 460 260 Fernandez RP
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Les Aliments Hotches
DES FONDUES AU CHOCOLAT PRÊTES EN 1 MINUTE FONT LEUR ENTRÉE À QUÉBEC

Québec, le 7 février 2019 — Les épicuriens à la dent sucrée pourront dès demain savourer une fondue au chocolat belge de haute qualité dans le confort de leur foyer, et ce, en une minute top chrono au micro-ondes ! L’entreprise québécoise Les Aliments Hotches amorce la distribution de nouvelles fondues au chocolat exclusives dans les cinq IGA Les Sources de Québec en quatre délicieuses saveurs, soit chocolat au lait, chocolat noir, noisette et caramel fleur de sel.

« M. Hotches réinvente la fondue au chocolat au Québec avec sa rapidité de cuisson en plus de son usage pratique. Et si la fondue n’est pas consommée dans sa totalité, il suffit de remettre le couvercle et de ranger le contenant au frigo pour une prochaine rage de sucre. Bref, c’est bon, c’est simple et le plaisir dure plus longtemps ! », affirme le développeur immobilier Roland Duchesne, président fondateur de Les Aliments Hotches, qui s’est lancé en affaires en 2014 par passion pour les sucreries.

Ce produit au procédé unique offert dans un contenant de 220 grammes a été créé grâce à l’équipe dévouée des Aliments Hotches. « Depuis septembre dernier, nous avons travaillé sans relâche pour trouver la recette parfaite. Je suis très fier du travail accompli. Offrir des produits de qualité supérieure à des prix compétitifs, c’est un défi. Je pense que nous l’avons relevé ! », souligne M. Duchesne.

Pour la première phase de distribution, les quatre produits sont mis en vente dans les cinq IGA des Sources de la région de Québec. Les fondues M. Hotches seront en dégustation dans ces établissements les fins de semaine du 8, 9 et 10 ainsi que du 14, 15 et 16 février prochains. D’autres points de vente s’ajouteront très prochainement.

À PROPOS DES ALIMENTS HOTCHES
Les Aliments Hotches a débuté ses activités en lien avec le chocolat en 2016 par le biais d’un bar laitier de Saint-Augustin-de-Desmaures. Le succès fulgurant de la distribution de leurs 22 sortes de chocolat de trempage dans les crèmeries les a incités à s’adapter au marché. Par conséquent, depuis l’an passé, l’entreprise se concentre exclusivement sur la distribution de son chocolat de trempage et ajoute cette année les fondues M. Hotches à son offre.

Joueuse importante au Québec, l’entreprise en pleine croissance s’introduit maintenant sur le marché ontarien. Les Aliments Hotches mise sur la qualité et l’unicité de ses recettes pour offrir des produits chocolatés incomparables.

– 30 —

SOURCE
Les Aliments Hotches | mhotches.com | Facebook | Instagram |

CONTACT MÉDIA
Anne-Elisabeth Benjamin | anneelisabeth@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 224 | C 514 912-8157

Près de 40 millions $ investis dans la basse-ville et des projets en demande!

Près de 40 millions $ investis dans la basse-ville et des projets en demande! 460 260 Fernandez RP
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

CONSTRUCTION ST-PIERRE ROSEBERRY
PRÈS DE 40 MILLIONS $ INVESTIS DANS LA BASSE-VILLE ET DES PROJETS EN DEMANDE!

Québec, le 6 février 2019 – Portée par la volonté de réinventer la basse-ville de Québec avec des projets originaux et des investissements de près de 40 millions $, Construction St-Pierre Roseberry (CSR) poursuit la revitalisation du secteur avec trois projets d’habitation créatifs qui seront complétés d’ici l’automne 2019, dont Chez Bayard, un immeuble de 20 condos locatifs situé au coin du boulevard Charest et de la rue Bayard pour lequel 85% des unités ont déjà trouvé preneurs, avant même la fin des travaux.

Ce projet de trois étages disposera de cinq espaces bureau ainsi que d’un espace commercial au rez-de-chaussée d’une superficie de 1 250 pieds carrés. « Bien que nous sommes ouverts à toute proposition, nous aimerions que l’espace commercial puisse accueillir un commerce de proximité de type café – une offre manquante dans le quartier. Il s’agit selon nous d’un emplacement stratégique pour un commerce qui souhaite s’implanter dans un secteur en pleine effervescence », soutient Mme Karine P. St-Pierre, copropriétaire de Construction St-Pierre Roseberry.

DEUX NOUVEAUX PROJETS CONVOITÉS
À quelques mètres de là, deux nouveaux projets de cinq maisons de ville, spacieuses et lumineuses, donneront un coup de jeunesse au secteur Saint-Sauveur pour la saison estivale : La Canopée (rues St-Vallier/St-Bernard) et Les Rouquines (rue St-Ignace). Avant même le début des constructions, l’engouement est au rendez-vous et des unités ont déjà trouvé preneurs. « Plusieurs personnes sont actuellement en quête d’un nouvel appartement ou songent à acheter une nouvelle propriété. Le marché de l’immobilier bouge beaucoup », précise Mme St-Pierre.

« Chaque projet signé par la firme d’architecture Quinzhee est pensé et conçu de manière à ce qu’il soit différent de ce qui se fait sur le marché. Il s’harmonise au secteur dans lequel il prend vie. Nous sommes à l’affût des nouvelles tendances et des besoins des acheteurs, ce qui nous vaut une réponse positive pour nos propriétés, à notre grand bonheur! », a souligné Mme St-Pierre.

Notons que d’ici la fin 2019, la jeune entreprise aura à ce jour investi pas moins de 37,5 millions $ dans la basse-ville de Québec pour un total de 117 condominiums et logements locatifs.

DES RÉALISATIONS DIGNES DE MENTION
Soulignons que le projet Triade s’est démarqué trois fois plutôt qu’une : lauréat de la catégorie Bâtiment multifamilial – Moins de 16 unités au Prix Nobilis 2018 , dans la catégorie Construction neuve – Basse densité aux Mérites d’architecture de la Ville de Québec 2018, et finaliste au Grand Prix du Design 2018.

Le projet L’Espinay a quant à lui décroché un prix Nobilis dans la catégorie Unité d’habitation neuve jumelée ou en rangée – Plus de 200 000 $, sans oublier le projet Cadillac, qui a obtenu une mention spéciale du jury aux Mérites d’architecture de la Ville de Québec 2018.

À PROPOS DE CONSTRUCTION ST-PIERRE ROSEBERRY
Fondée en 2009, Construction St-Pierre Roseberry est composée d’une équipe de passionnés qui ont à cœur d’offrir des habitations de qualité supérieure, jumelées à un service d’accompagnement incomparable avant, pendant et après la livraison des projets. Cette entreprise à dimension humaine se démarque par ses projets de construction résidentiels créatifs et au goût du jour qui s’adressent à une clientèle recherchant confort et style.

– 30 –

SOURCE :
Construction St-Pierre Roseberry | constructionsr.com |

POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Anne-Élisabeth Benjamin | anneelisabeth@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 224 | C 514 912-8157

Cinq MRC, la CMQ et Tourisme Charlevoix s’unissent pour le maintien et la bonification de l’entente

Cinq MRC, la CMQ et Tourisme Charlevoix s’unissent pour le maintien et la bonification de l’entente 440 248 Fernandez RP

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Renouvellement de l’Entente régionale sur la mise en valeur des paysages de la Capitale-Nationale
CINQ MRC, LA CMQ ET TOURISME CHARLEVOIX S’UNISSENT POUR LE MAINTIEN ET LA BONIFICATION DE L’ENTENTE

Québec, le 30 janvier 2019 — Les MRC de La Côte-de-Beaupré, Charlevoix, Charlevoix-Est, Portneuf et l’Île-d’Orléans, la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) et Tourisme Charlevoix, reconduisent leur engagement pour l’Entente sur la mise en valeur et la protection des paysages de la région de la Capitale-Nationale par le biais d’une participation bonifiée.

En effet, les cinq MRC augmentent considérablement la contribution financière locale en faisant passer celle-ci de 30 000 $ à 45 000 $ sur une période de 3 ans. En incluant les sommes accordées par les deux autres partenaires régionaux, soit la CMQ et Tourisme Charlevoix qui bonifie aussi sa contribution financière de 7 500 $, l’augmentation globale en provenance du milieu s’élève à 42,3%. Partenaire indispensable depuis de nombreuses années, le gouvernement du Québec est également en voie de renouveler sa participation pour les trois prochaines années.

« En plus d’être un attrait touristique important, les paysages contribuent fortement à la qualité de vie des citoyens. Les demandes de financement auprès des différentes instances gouvernementales concernées sont à finaliser et il était important pour nous de donner l’exemple, de démontrer que le milieu est mobilisé », affirme Daniel Robitaille, président de Développement Côte-de-Beaupré qui assure la gestion administrative de l’Entente pour les cinq MRC.

PAR RÉSOLUTION
Cet engagement tangible s’est illustré par l’adoption de résolutions qui confirment le grand intérêt des MRC, de la CMQ et de Tourisme Charlevoix pour une prochaine entente dès 2019. Concrètement, les résolutions adoptées les engagent à contribuer financièrement à la mise en œuvre de la prochaine Entente de 2019 à 2022. Le projet de plan d’action présentement en cours de réalisation inclut la réalisation d’une étude sur la valeur économique des paysages, la mise en œuvre d’un plan de communication efficace et un appel de projets en misant toujours sur la préservation et la mise en valeur des paysages.

Effective depuis 2016, la dernière Entente sur la mise en valeur et la protection des paysages de la région de la Capitale-Nationale a permis de réaliser 15 projets sur l’ensemble du territoire des MRC signataires. Au total, près de 125 000 $ ont été investis pour, à titre d’exemple, la mise en valeur du littoral de l’Île d’Orléans, la création de Pays’Art, un circuit artistique en milieu agricole dans la MRC de Charlevoix, un colloque citoyen sur les paysages dans la MRC de Portneuf, la construction d’un belvédère le long de la piste Notre-Dame-de-l’Espace à Baie-Sainte-Catherine et l’aménagement d’un écran végétal sur l’emprise de la route 138 à Beaupré.

À PROPOS DE DÉVELOPPEMENT CÔTE-DE-BEAUPRÉ
Organisme à but non lucratif, Développement Côte-de-Beaupré a pour mission de favoriser et soutenir l’émergence de projets structurants qui visent le développement de l’économie et de l’emploi de la région. Fort de son rôle rassembleur, Développement Côte-de-Beaupré offre des services pour les entrepreneurs et les acteurs du développement économique et favorise la réalisation de projets d’entreprises privées ou collectives.

– 30 —

SOURCE
Entente sur les paysages | site internet | Facebook |

CONTACT MÉDIA
Anne-Elisabeth Benjamin | anneelisabeth@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 224 | C 514 912-8157

Pour les faire bouger et reconnecter avec la nature : Le Camp Kéno met tout le monde dehors!

Pour les faire bouger et reconnecter avec la nature : Le Camp Kéno met tout le monde dehors! 460 260 Fernandez RP

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

POUR LES FAIRE BOUGER ET RECONNECTER AVEC LA NATURE : LE CAMP KÉNO MET TOUT LE MONDE DEHORS !

Québec, le 28 janvier 2019 – Chef de file du secteur des camps au Québec, le Camp de vacances Kéno prend les grands moyens pour promouvoir un mode de vie actif chez les jeunes : il s’assure que 100 % de ses campeurs de 4 à 21 ans jouent dehors et bougent en moyenne de 4 à 5 heures par jour, loin des jeux vidéo et du cellulaire.

Alors qu’à la maison, seulement 35 % des enfants canadiens âgés de 5 à 17 ans respectent la recommandation d’effectuer quotidiennement soixante minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée , inculquer de bonnes habitudes de vie dès le plus jeune âge est une motivation quotidienne au Camp Kéno.

« Nous accordons une place toute particulière aux activités en plein air, car elles encouragent les jeunes à repousser leurs limites dans une perspective de collaboration, de souci de l’autre et de respect de l’environnement. Peu importe leur niveau de forme physique, tous les jeunes y trouvent leur compte. Notre démarche, axée sur le jeu et le plaisir, permet aux jeunes de se découvrir, de s’accomplir et d’y trouver un grand bien-être », a souligné M. Réjean Roy, directeur général du Camp Kéno.

Qui plus est, l’absence de connexion WiFi au Camp permet aux jeunes de profiter pleinement de ce que le milieu naturel leur offre et de décrocher complètement de leur routine quotidienne, loin des écrans d’ordinateur et de télévision. Spontanément, les jeunes répondent à l’appel de la nature et jouent dehors, profitant ainsi des nombreux bienfaits de l’immersion en nature, démontrés dans plusieurs études récentes.2

L’IMPLICATION DES PARENTS
L’encouragement et le soutien des parents sont des éléments favorables pour que les jeunes développent un intérêt pour l’activité physique .

De ce fait, pour favoriser les premiers pas d’un enfant en camp de vacances, le Camp Kéno et le toujours populaire Arthur L’aventurier ont uni leurs forces à l’été 2018 afin de proposer le programme À l’aventure avec Arthur, une initiative qui constitue le premier séjour multigénérationnel offert au Québec en mode camp de vacances. Récipiendaire du Prix d’Excellence 2018 de l’Association des camps du Québec, ce séjour d’initiation de 3 jours permet aux enfants de 4 à 8 ans de fréquenter le camp en compagnie de leur « adulte préféré ».

« Les parents sont parfois craintifs de laisser partir pour plusieurs jours leurs enfants en bas âge. Nous avons donc mis sur pied ce séjour, qui permet aux parents non seulement de vivre la première expérience de camp avec l’enfant, mais aussi de partager des moments significatifs avec lui », a commenté M. Roy.

Dans une thématique éducative axée sur le respect de la nature, les petits comme les grands prennent conscience de la beauté de la nature et de la nécessité d’adopter des comportements respectueux.

DES PROGRAMMES EN HARMONIE AVEC LA NATURE
Kéno offre une grande variété de séjours aux jeunes de 4 à 21 ans, mais quelques programmes sont particulièrement prisés : le programme Prospecteurs (6-9 ans) qui réserve aux jeunes une semaine inoubliable en nature, où les petites et grandes aventures permettront de développer davantage leur autonomie, et le programme Aventuriers (11-13 ans), qui propose un séjour de 13 jours alliant plaisir et défis en plein air. S’ajoute à ces programmes une panoplie de séjours tout aussi stimulants et valorisants, dont Initiation au camp de plein air (7-10 ans).

Toutes les activités offertes au Camp Kéno combinent mode de vie sain et contact étroit avec la nature. Par exemple, tous les campeurs du camp, peu importe leur âge, font une « expédition » en camping d’au moins une nuit et Kéno s’assure que ces expéditions sont « sans traces », c’est-à-dire que les jeunes sont conscientisés à ne laisser aucun déchet au passage.

Des Séjours familles (0-17 ans + adultes) sont aussi disponibles en différentes formules au mois d’août, l’occasion rêvée de vivre des expériences rassembleuses en nature pour bien terminer l’été!

À PROPOS DE KÉNO
Organisme à but non lucratif implanté dans la région de Québec, le Camp Kéno œuvre dans le monde des camps, de l’éducation, du plein air et du loisir depuis plus de 50 ans. Laisser une empreinte positive et durable chez les jeunes en leur permettant de se découvrir et de se dépasser, voilà ce qui motive au quotidien l’équipe professionnelle et passionnée de Kéno.

– 30 –

SOURCE :
Kéno | campkeno.com |

POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Roxanne Fortier | roxanne@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 222 | C 418 805-2351

FAITS SAILLANTS
> Selon le Bulletin 2018 de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION, seulement 35 % des enfants canadiens âgés de 5 à 17 ans respectaient les recommandations selon lesquelles ils devraient effectuer quotidiennement 60 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée.

> De plus, être actif à l’extérieur, même s’il s’agit d’une simple promenade, est un puissant antidote pour les adolescents confrontés au stress. Toutefois, seulement 37 % des jeunes Canadiens âgés de 11 à 15 ans jouent à l’extérieur pendant plus de deux heures par jour (en dehors des heures de classe).

> Finalement, toujours selon ce bulletin, les jeunes Canadiens âgés de 5 à 11 ans et de 12 à 17 ans passent respectivement 2,3 et 4,1 heures par jour à faire des activités devant un écran, ce qui leur laisse peu de temps pour bouger en mode « déconnexion.

> Alors que la Société canadienne de physiologie de l’exercice recommande que les jeunes soient devant un écran pendant un maximum de deux heures pour ses loisirs, 51 % des jeunes dépassent cette limite.

> Selon un classement réalisé par l’Active Healthy Kids Global Alliance (AHKGA) auprès de 48 pays, en ce qui concerne l’activité physique générale et les comportements sédentaires chez les jeunes, le Canada obtient la note de D+ et se classe respectivement aux 12e et 24e rang.