Archives mensuelles :

avril 2019

Plus de 800 000 $ distribués à ce jour pour l’apprentissage d’une langue seconde

Plus de 800 000 $ distribués à ce jour pour l’apprentissage d’une langue seconde 440 227 fernandezrp

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

10e remise des bourses de la Fondation iA Groupe financier
PLUS DE 800 000 $ DISTRIBUÉS À CE JOUR POUR L’APPRENTISSAGE D’UNE LANGUE SECONDE 

Québec, le 30 avril 2019 – La Fondation iA Groupe financier donne des ailes à 53 étudiants des cégeps Limoilou, Garneau et Sainte-Foy qui vivront un séjour immersif à Hawaï, San Diego, Malte, au Mexique et dans d’autres destinations afin d’apprendre une langue seconde, grâce à de nouvelles bourses totalisant 110 000 $.

« Aujourd’hui, la maîtrise d’une langue seconde est un atout indéniable, voire une nécessité dans plusieurs professions. Il s’agit aussi d’une façon bien personnelle de s’ouvrir à de nouvelles cultures et c’est un réel plaisir pour iA Groupe financier de contribuer pour une 10e année consécutive aux démarches de ces jeunes qui impressionnent par leur sérieux, leur ouverture et leur soif d’apprendre », a commenté monsieur Denis Ricard, président et chef de la direction de iA Groupe financier, qui a remis les bourses hier soir, au siège social de Québec.

Parmi les boursiers, quinze étudiants du Cégep Limoilou se sont partagé la somme de 30 000 $ pour financer une immersion anglaise au Global Village Hawaii d’Honolulu, qui se tiendra du 24 mai au 17 juin 2019. Quatorze étudiants du Cégep Garneau se sont pour leur part réparti la somme de 28 000 $ pour se perfectionner en anglais et apprendre l’espagnol lors d’une immersion au Summer Campus, au Mexique. Par ailleurs, deux étudiants du Cégep Sainte-Foy ont reçu chacun une bourse de 4 000 $ qui leur permettra de suivre une session au Humber College, à Toronto, tandis que vingt-deux autres étudiants ont reçu 2 000 $ chacun pour vivre une expérience d’immersion anglaise à l’étranger, notamment à San Diego, Honolulu et Malte.

Avec ces nouvelles bourses, les sommes distribuées depuis la création de la Fondation en 2010 s’élèvent à plus de 800 000 $. Au total, ce ne sont pas moins de 365 étudiants des cégeps Sainte-Foy, Limoilou et Garneau qui ont bénéficié d’une aide financière de iA Groupe financier.

Les boursiers du Cégep de Sainte-Foy en compagnie de M. Denis Ricard, président et chef de la direction de iA Groupe financier.
Crédit photo : Frédérique Marand
a

Les boursiers du Cégep Limoilou en compagnie de M. Denis Ricard, président et chef de la direction de iA Groupe financier.
Crédit photo : Frédérique Maranda

Les boursiers du Cégep Garneau en compagnie de M. Denis Ricard, président et chef de la direction de iA Groupe financier.
Crédit photo : Frédérique Maranda

À PROPOS DE LA FONDATION iA GROUPE FINANCIER

La Fondation iA Groupe financier pour l’apprentissage d’une langue seconde a pour mission de promouvoir et de favoriser la polyvalence linguistique auprès des étudiants par l’attribution de bourses. Ces bourses visent à soutenir les échanges et l’ouverture entre les jeunes de diverses régions du Canada et du monde. Depuis la création de la Fondation en 2010, ce soutien s’est traduit par le financement de séjours d’immersion individuels et collectifs, et de sessions d’études dans un milieu de langue étrangère.

– 30 –

SOURCE :
Pierre Picard, responsable des relations publiques | iA Groupe financier | ia.ca |

CONTACTS MÉDIAS :
Roxanne Fortier | roxanne@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 222 | C 418 805-2351

Philippe Béliveau | philippe@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 225 | C 418 559-0580

Le projet de résidence pour retraités de Charlesbourg verra le jour en 2020

Le projet de résidence pour retraités de Charlesbourg verra le jour en 2020 409 228 fernandezrp

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

 

LE PROJET DE RÉSIDENCE POUR RETRAITÉS DE CHARLESBOURG VERRA LE JOUR EN 2020

Québec, le 25 avril 2019 — Après plus d’un an de travail collaboratif avec une centaine de résidents et la Ville de Québec afin d’optimiser son projet de résidence pour retraités dans le secteur de la Montagne-des-Roches, au cœur de l’arrondissement Charlesbourg, EMD — Batimo et son partenaire Chartwell, résidences pour retraités, sont fiers d’annoncer le lancement officiel de ce projet majeur de 359 unités estimé à 90 M$, grandement attendu par les retraités du quartier.

« La démarche de consultations avec les citoyens du quartier a fait toute la différence. Cette approche nous a permis d’en arriver à une deuxième mouture du projet bonifiée, en harmonie avec l’environnement et les valeurs des résidents du secteur. Avec un projet bien meilleur que le premier, nous avons franchi avec succès toutes les étapes réglementaires de la Ville de Québec et nous prévoyons accueillir nos premiers résidents à l’automne 2020 », a déclaré M. Francis Charron, président de Batimo et vice-président d’EMD.

Parmi les principaux changements apportés au projet, mentionnons la diminution du nombre d’unités de 386 à 359 et le déplacement de l’immeuble dans la portion ouest du terrain pour dégager la vue et offrir plus de luminosité au plus grand nombre possible de voisins. De plus, l’offre commerciale qui devait se trouver au rez-de-chaussée a été retirée afin de limiter le va-et-vient sur le boulevard Louis-XIV et encourager la clientèle à se diriger vers les commerces situés à proximité.

De plus, le plan de stationnement a été revu afin de mieux séparer l’entrée des véhicules commerciaux, celle des résidents ainsi que celle des visiteurs et des employés pour éviter les risques de collisions. De même, l’alignement de l’entrée ouest du stationnement avec l’entrée du stationnement du commerce situé en face de la résidence a été repensé pour harmoniser la circulation.

Il est important de spécifier qu’aucun dynamitage ne sera nécessaire durant la période de chantier, conformément à la première version du projet.

UN PROJET QUI FAIT ÉCOLE

Cette collaboration avec le milieu et les nombreuses rencontres tenues au fil des mois ont également permis de revoir le réaménagement complet des unités afin de mieux correspondre aux besoins de la clientèle du secteur de Charlesbourg.

« Nous avons eu de nombreuses demandes des futurs résidents pour des studios et des appartements de deux pièces et demie. Nous avons donc revu au cours des derniers mois toute la typologie des logements, a spécifié M. Charron. Ce constat n’aurait pu se faire sans notre présence marquée sur le terrain et notre écoute face aux attentes de notre clientèle. Nous sommes déterminés à faire la différence auprès des gens et nous allons poursuivre dans cette voie pour ce projet et tous les autres à venir. »

« Nous sommes très heureux de l’accueil positif dont fait l’objet la proposition de projet améliorée, ce qui nous permettra de porter à sept le nombre de résidences de qualité que Chartwell offrira aux retraités de la région de Québec, a précisé Marie-France Lemay, vice-présidente aux services opérationnels de Chartwell pour le Québec. Cette démarche citoyenne s’inscrit dans notre vision commune de mettre de l’avant des résidences pour retraités qui répondent toujours aux plus hautes normes qui soient, qu’il s’agisse d’intégration dans la communauté, de sécurité, de services personnalisés et de style de vie », a-t-elle ajouté.

Dans l’esprit de continuité de la démarche avec le milieu déployée depuis le début de 2018, un comité de suivi du chantier sera formé au cours des prochaines semaines avec des citoyens du voisinage. Plusieurs d’entre eux ont déjà manifesté leur intérêt à cet effet. EMD — Batimo entend aussi communiquer de façon régulière avec les résidents du quartier via le site web dédié à l’avancement des travaux du projet : www.nouvelleresidencecharlesbourg.com.

Précisons que depuis 2014, EMD — Batimo a créé un partenariat avec Chartwell, le plus grand exploitant de résidences pour personnes retraitées au Canada. Ce partenariat a permis la réalisation de près d’un milliard de dollars en valeur marchande, incluant les projets en développement, et ce, en moins de cinq ans. EMD — Batimo a mis sur pied de nombreux projets de résidences pour retraités, dont Le Teasdale, à Terrebonne, Le St-Gabriel à Saint-Hubert, Le Montcalm à Candiac, ainsi que L’Envol à Cap-Rouge. Ce dernier est récipiendaire du prestigieux prix « Meilleur développement résidentiel au Canada » des Canadian Property Awards, un concours international récompensant les meilleurs projets immobiliers à l’international.

À PROPOS D’EMD — BATIMO
Chef de file dans l’industrie de la construction et du développement immobilier au Québec, EMD — Batimo est un promoteur-constructeur-exploitant offrant une intégration verticale sophistiquée, une approche qui permet à l’entreprise de créer des milieux de vie de grande qualité, tant pour les clients que pour les partenaires. Grâce à une équipe solide comptant plus de 420 employés passionnés et engagés, EMD — Batimo a réalisé depuis 2006 des projets totalisant 1,2 milliard de dollars à titre de développeur et opérateur et a présentement 1,5 milliard dans son carnet de commandes. L’entreprise continue également d’établir des partenariats stratégiques afin de poursuivre son plan de croissance et explorer d’autres marchés. Sa raison d’être est de faire la différence dans la vie des gens.

À PROPOS DE CHARTWELL
Chartwell est une fiducie de placement immobilier non constituée en société possédant indirectement et exploitant une gamme complète de résidences pour retraités destinées aux personnes autonomes ou semi-autonomes et aux personnes nécessitant des soins de longue durée. Avec plus de 200 résidences pour retraités dans quatre provinces, il s’agit du plus important propriétaire et exploitant de résidences pour aînés du Canada. Conformément à sa vision, Chartwell est dédiée au MIEUX-ÊTRE des retraités et s’engage à offrir à ses résidents un style de vie heureux, sain et valorisant.

– 30 –

SOURCES :
EMD — Batimo| emd-batimo.ca | Facebook |
Chartwell | chartwell.com | Facebook |

POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Anne-Marie-A. Savoie | annemarie@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559 #228 | C 418 934-7448

FAITS SAILLANTS

Résidence pour retraités de Charlesbourg
PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU PROJET

  • Le coût total du projet est estimé à 90 M$ ;
  • Le nombre total d’unités est passé de 386 à 359 ;
    • L’immeuble a été déplacé dans la portion ouest du terrain pour dégager la vue et offrir plus de luminosité à un maximum de voisins ;
    • La partie la plus élevée du bâtiment s’étend maintenant sur 9 531 pi2, comparativement à 17 316 pi2 dans la version précédente du projet, une réduction de 45 % ;
    • Le nombre d’étages a été réduit sur plusieurs portions de l’immeuble. La hauteur varie désormais entre 1 et 6 étages alors qu’elle allait de 4 à 6 étages dans la version précédente du projet ;
    • La distance par rapport aux immeubles voisins a été calibrée pour éviter l’effet d’emmurement ;
    • L’offre commerciale du rez-de-chaussée a été retirée de manière à limiter le va-et-vient sur le boulevard Louis-XIV ;
    • Le ratio de stationnement est resté à 0,9 case par unité d’habitation (soit près de quatre fois l’exigence minimale de la Ville de Québec pour ce type de projet) ;
    • L’entrée des véhicules commerciaux (réception de marchandise, livraisons, etc.) a été séparée de l’entrée des résidents, des visiteurs et des employés pour limiter les risques d’accident ;
    • L’entrée ouest du stationnement a été alignée avec l’entrée du stationnement du commerce situé en face de la résidence, aussi pour limiter les risques d’accident ;
    • Le ratio d’espaces verts est maintenu à environ 25 % des surfaces, incluant une terrasse végétalisée sur le toit, alors que le seuil minimal exigé par la Ville est de 20 % pour un projet comme celui-ci ;
    • L’impact visuel du stationnement sera minimisé par l’ajout d’un important couvert végétal qui contribuera également à réduire les îlots de chaleur ;
    • Une cour intérieure a été créée et la moitié des logements est désormais orientée vers celle-ci pour offrir plus d’intimité aux voisins et aux résidents.

 

IngeniArts et sa batterie révolutionnaire UGOWORK® pour chariots élévateurs attirent l’attention de grands investisseurs québécois

IngeniArts et sa batterie révolutionnaire UGOWORK® pour chariots élévateurs attirent l’attention de grands investisseurs québécois 440 227 Fernandez RP

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Électrification des transports
IngeniArts et sa batterie révolutionnaire UGOWORK® pour chariots élévateurs attirent l’attention de grands investisseurs québécois

Québec, le 8 avril 2019 – La PME technologique québécoise IngeniArts profitera de l’expertise des hommes d’affaires Louis Têtu et Pierre Marcouiller qui, avec Investissement Québec, ont choisi d’investir dans le développement de l’entreprise et de sa batterie UGOWORK® destinée au marché mondial des chariots élévateurs.

L’apport des trois investisseurs permet de boucler avec succès une nouvelle ronde de financement pour l’entreprise en forte croissance qui collabore avec de grands noms dont Toyota, Crown, Groupe Robert, Bridgestone, Diageo, Sleeman, Courchesne Larose, et plusieurs autres.

« Des organisations et des gens d’affaires aussi reconnus qui se joignent à nous, c’est un gage de confiance additionnel envers l’excellence et le caractère unique de notre entreprise et de notre technologie. Avec de multiples projets au Québec, au Canada et aux États-Unis, l’opportunité de marché est immense et l’expertise de nos nouveaux partenaires sera d’une grande aide dans la gestion efficace de notre croissance », a souligné Philippe Beauchamp, cofondateur et président d’IngeniArts Technologies.

« IngeniArts, c’est une équipe incroyable qui s’attaque à un marché pointu et encore pratiquement inexploré par les entreprises technologiques. C’est un plaisir de pouvoir contribuer à son succès », a indiqué Pierre Marcouiller.

« En cinq ans, IngeniArts a su développer une technologie radicalement innovante, doublée d’un modèle économique beaucoup plus efficace pour les clients, qui bouscule l’ordre établi pour les opérateurs de flottes de chariots élévateurs. C’est un honneur de pouvoir contribuer à propulser la croissance d’entrepreneurs québécois exceptionnels », a quant à lui noté Louis Têtu.

« Nous sommes fiers de soutenir un manufacturier innovant d’ici qui évolue dans le secteur des technologies vertes, qui a su développer un produit et un modèle d’affaires incomparables. Aux côtés d’investisseurs privés de renom, Investissement Québec est heureux de contribuer à la croissance d’un joueur québécois ayant le potentiel de dominer le secteur des batteries au lithium-ion pour chariots élévateurs sur la scène nord-américaine », a soutenu Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.

PAYER SA BATTERIE COMME ON PAYE SON TÉLÉPHONE PORTABLE
IngeniArts est la première entreprise à offrir le concept « d’énergie en tant que service » (Energy as a Service – EaaS). Les batteries UGOWORK® ont la capacité de communiquer des données d’utilisation et de performance en temps réel à l’entreprise qui ne facture ensuite à ses clients que l’énergie consommée par leurs chariots élévateurs; un modèle d’affaires similaire à celui d’une entreprise de télécommunication qui facture l’utilisation d’un téléphone portable.

« Dès qu’un client opère 2000 heures et plus par année, la formule EaaS génère d’importantes économies, en plus de lui donner une tranquillité d’esprit incomparable », indique Philippe Beauchamp.

La batterie UGOWORK® est propre, sécuritaire et facile d’utilisation. Avec son chargeur intégré, on peut la brancher dans n’importe quelle prise électrique. En plus de s’intégrer parfaitement à tous les modèles, son système de gestion thermique lui permet de travailler dans les pires conditions. Il s’agit de la plus grande innovation à ce jour dans le domaine des batteries lithium-ion pour chariots élévateurs.

À PROPOS DE INGENIARTS TECHNOLOGIES
Fondée en 2015, IngeniArts est une entreprise de haute technologie constituée d’une équipe multidisciplinaire déterminée à concevoir des solutions innovantes pour le stockage et la fourniture d’énergie dans le domaine des véhicules électriques. Le premier produit issu de cette entreprise est la batterie UGOWORK®, destinée au marché des chariots élévateurs de haute puissance qui utilisent aujourd’hui des batteries à l’acide-plomb peu efficaces et plus polluantes.

À PROPOS D’INVESTISSEMENT QUÉBEC
Investissement Québec a pour mission de favoriser la croissance de l’investissement au Québec, contribuant ainsi au développement économique et à la création d’emplois, et ce, dans toutes les régions. La Société met au service des entreprises une gamme complète de solutions financières notamment des prêts, des garanties de prêt et de l’investissement en capital-actions afin de les soutenir à tous les stades de leur développement. De plus, elle est responsable de l’administration de mesures fiscales et de la prospection d’investissement à l’étranger.

-30-

IngeniArts Technologies (UGOWORK®) | ugowork.ca

CONTACTS MÉDIAS :
Philippe Béliveau | philippe@fernandezcom.ca
T 418.704.1559, poste 225 | C 418.559.0580

Roxanne Fortier | roxanne@fernandezcom.ca
T 418.704.1559, poste 222 | C 418.805.2351